top of page
Rechercher

Accompagnement "Je me marie avec moi" retour d'expérience


Ca fait maintenant 5 ans que je suis dans un travail de fond pour apprendre à m’aimer et m’accepter, je suis passée par beaucoup de phases et techniques différentes.


La première : vouloir maigrir absolument ! Spoiler alert : ca n’a pas fonctionné, ca a même été un résultat inverse, j’etais de plus en plus en rejet de mon corps.


Ensuite, j’ai décidé de tout arrêter et de laisser voir ce qui se passerait : aucun résultat, les miracles n’arrivent pas tous les 4 matins sur cette Terre.


Puis j’ai commencé un travail plus profond de recherche et d’apprentissage du corps, de ce qui se passait dedans. J’ai travaillé à arriver à une certaine neutralité vis à vis de mon corps. Parce qu’avant de pouvoir l’aimer, il fallait déjà que j’arrête de le détester. Ce travail personnel est un travail de longue haleine qui prends du temps et demande d’y revenir encore et encore.


Puis, j’ai rencontré Céline, et au détour d’une conversation, elle me parle de cette cérémonie qu’elle à fait avec elle même ou elle à décidé de prendre une journée pour se marier avec elle et enfin cesser d’être en désamour de soi ( elle vous le racontera beaucoup mieux que moi ^^)



Ca m’avait marqué et j’avais trouvé l’idée plutot interessante, mais je ne me voyais pas le faire seule.


Quand Céline à lancé l’année dernière un atelier “je me marie avec moi”, je me suis dis que c’était le moment !


Le travail préparatoire en amont avec les deux visos posent les bases et nous permettent de vraiment prendre conscience qu’on va le faire, qu’on ne sera pas seules, que nous seront guidées et soutenues par le groupe. 


Le jour J, stress total, pas contente de pas avoir eu le temps de faire tout ce que je voulais et stressée de passer une journée avec des filles que je ne connaissais quasiment pas et peur de ce qui va se passer. 


La salle est à deux pas de la plage, on y va donc pour démarrer et prendre un temps d’ancrage chacune de son côté avant de démarrer.


Puis tout s’enchaine ; la journée passe à une vitesse folle ; je suis à la fois enjouée et portée par les différents exercices mais aussi chamboulée par d’autres. Je passe du rire aux larmes, puis à nouveau au rire ! 


Puis, vient le temps de se préparer pour la cérémonie. 


Chacune se fait belle à sa manière, porte ce qui lui plait et on sent que ca bouillonne en chacune de nous.


L’heure de la cérémonie arrive, nous passons chacune notre tour pour dire nos voeux et se passer la bague au doigt.


Cette cérémonie est si précieuse pour moi ! Je me souviens avoir eu du mal à lire mes voeux, empreints de pardons pour des moments difficile et d’espoir pour la suite. Et cette musique si particulière.


L’océan m’a appelé, j’y suis retournée, à la lueur du crépuscule, je suis entrée dans cette eau sombre et j’y ai laissé une part de moi blessée. Durant cette journée, je me suis autorisée à être à nouveau fragile, j’ai accepté de ne pas pouvoir tout porter. Durant cette journée, j’ai aussi renoué avec une part de ma féminité, j’ai laché une partie de mon armure pour gagner en fluidité.











23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page